5000 ans avant J.-C., la grande migration ?

Une exposition et un ouvrage de référence

Il y a 7000 ans, des immigrés vont nous changer la vie. A l’heure où nos sociétés s’inquiètent de vagues d’immigrations successives, le musée fait le point sur une des migrations les plus décisives de notre histoire. Migration physique ou culturelle ?

Au Préhistosite de Ramioul/ Musée de la Préhistoire en Wallonie du 28 octobre 2011 au 22 avril 2012, des objets de la collection Éloy sont sortis de leurs réserves pour illustrer le propos de la néolithisation européenne. Cette collection, acquise en 2004 par la Communauté Française (actuelle Fédération Wallonie-Bruxelles), est mise en dépôt au Musée de la Préhistoire en Wallonie – Préhistosite de Ramioul.

 

Des comparaisons troublantes
La collection archéologique belge Louis Éloy nous fait voyager à travers toute l’Europe. De la Pologne à la France en passant par l’Allemagne, les mêmes traces archéologiques ont été découvertes. L’exposition met en avant ces ressemblances sous la forme de « plateaux de comparaisons » jalonnant les vitrines.

Mêmes outils, même céramique, mêmes plans de maisons, mêmes types de sépultures, le phénomène Néolithique ancien touche toutes les composantes de la société préhistorique. Comment une culture a-t-elle pu s’étendre à toute l’Europe ? Comment, en moins de 2000 ans, un ensemble de sociétés caractéristiques de chasseurs cueilleurs nomades ont-elles pu disparaître au profit d’une société hégémonique d’agriculteurs éleveurs sédentaires ?

L’apport des chercheurs
Le Musée a convoqué d’éminents préhistoriens pour faire le point sur ces questions. Chacun, dans sa spécialité, apporte son éclairage pour comprendre, artefacts à l’appui, ce phénomène remarquable. Ils ont exprimé leurs avis, parfois divergents, dans un catalogue qui est à la base scientifique de cette exposition.

Interroger le passé pour comprendre le présent
Le parcours de l’exposition est émaillé de citations sur l’immigration. Une manière pour un musée de Préhistoire de faire réfléchir sur le présent.

Concept de l’exposition et du catalogue
Cette exposition et son catalogue posent la question de l’unité et/ou de la diversité culturelle du Néolithique ancien (Rubané). La néolithisation rapide de nos régions est-elle la conséquence de déplacements de populations ou simplement, de proche en proche, de la migration d’idées, de techniques, de concepts ? En quoi l’objet archéologique est-il le reflet d’une identité culturelle ?

L’exposition ne se limite pas à l’archéologie. Derrière ce phénomène de migration, c’est la question actuelle de l’immigration qui est posée. Des phrases telles que : «Notre pays perd son identité » ou « S’ils refusent de s’intégrer, qu’ils retournent dans leur pays ! » émergent dans plusieurs pays européens et font oublier les richesses de l’inter-culturalité.

L’exposition s’inscrit aussi dans une démarche sociétale. Tour à tour, en marge des vestiges archéologiques, des citations du Général de Gaulle, de Voltaire et de simples anonymes poussent le visiteur à interroger le présent à la lumière du passé. C’est ça aussi, le rôle d’un musée de Préhistoire.

La collection Louis Éloy
Le matériel néolithique ancien de la collection Louis Eloy illustre très bien, à lui seul, la réalité des industries rubanées du nord-ouest européen. Mais s’il est comparé à du matériel issu d’autres régions d’Europe, il n’illustrera que mieux l’étonnante unité de cette culture. A contrario, certains particularismes pourront aussi se dégager. Il exprime la dualité du Néolithique ancien : unicité européenne et spécificités régionales.

Toutes les pièces archéologiques de la collection Louis Eloy sont la propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles et sont déposées au Musée de la Préhistoire en Wallonie. Le matériel néolithique ancien de la collection Louis Eloy concerne principalement 3 sites de Hesbaye liégeoise : Vaux-et-Borset, Chapon-Seraing et Dommartin. D’autres sites sont également représentés : Latinne, Tourinne, Omal, Limont, etc.

Les acteurs de l’exposition

Comité scientifique:
Anne Hauzeur, collaboratrice aux “Chercheurs de la Wallonie” et à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.
Ivan Jadin, section Anthropologie et Préhistoire, Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.
Patrice Dartevelle, directeur du Service du Patrimoine culturel.
Fernand Collin, directeur du Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.
Cécile Jungels, responsable du service scientifique du Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.
Sylvie Debois, archéologue attachée au service éducatif du Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.

Commissaires:
Sylvie Debois, Cécile Jungels, Fernand Collin, Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.

Textes:
Sylvie Debois, Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.

Scénographie et graphisme:
Etienne Gomez, Germain Herbecq, Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.

Le catalogue de l’exposition

La première partie de cet ouvrage retrace l’historique des recherches et décrit les méthodes d’investigation actuelles.
La deuxième partie aborde méthodiquement chaque aspect des vestiges matériels connus pour cette période, en contextualisant parfois des cas particuliers. Les villages, les maisons, les fossés, les puits, les tombes sont envisagés dans la perspective d’une compréhension sociale du Rubané. L’exploitation de l’environnement, la circulation des matières premières permettent d’aborder les aspects socio-économiques. Les objets qui sortent de l’ordinaire, statuettes, parures permettent de toucher à la culture immatérielle.
La troisième partie met ces différents faits archéologiques en perspective. Quel est l’état de la question sur l’origine du Rubané, sur l’origine et la circulation des populations néolithiques ? Qu’en est-il des derniers chasseurs-cueilleurs et de la fin du Rubané ?

Enfin, la collection Éloy est présentée de manière détaillée en annexe et une sélection de pièces est décrite dans le catalogue.

Direction scientifique:
Anne Hauzeur, collaboratrice aux “Chercheurs de la Wallonie” et a l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, et Ivan Jadin, section Anthropologie et Préhistoire, Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Conception:
Cécile Jungels et Fernand Collin, Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul.

Coordination:
Cécile Jungels et Sylvie Debois, Musée de la Préhistoire en Wallonie/Préhistosite de Ramioul et Caroline Marchant, attachée au Service du Patrimoine culturel.

Traduction des textes anglais: Claire Bellier, Cedarc.
Conception graphique et mise en page: www.generis.be.
Impression: Imprimerie Chauveheid − Stavelot.
Editeur responsable: Ariane Fradcourt, directrice générale adjointe du Service général du Patrimoine culturel et des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Animations pédagogiques

Des animations permettant de comprendre les principes de l’économie et du mode de vie au Néolithique sont spécialement prévues pour les enfants du cycle 5-8 (Cropetite fermière) et ceux de 8 à 14 ans (Vivre la Préhistoire – Economie de production). Des dossiers pédagogiques sont d’ores et déjà consultables et téléchargeables gratuitement ici (visites animées « Cropetite fermière »: dossiers pédagogiques 10 et 11; visite animée « Vivre la Préhistoire »: dossier pédagogique 16).

Dès la troisième secondaire, une visite traitant plus particulièrement le thème de l’immigration permet, à partir d’une migration préhistorique avérée et dont les conséquences sont aujourd’hui clairement visibles, d’initier le débat autour de ce phénomène de société bien actuel. Plus d’infos à ce sujet bientôt en ligne ou en consultant par téléphone le service éducatif.

Pour consulter le dossier de presse, cliquer ici.

Pour consulter la photothèque, cliquer ici.

Ce contenu a été publié dans 01. Visites, 04. Expositions, 09. Collections, 10.4 ---Nos publications, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à 5000 ans avant J.-C., la grande migration ?

  1. Ping : Autour de Spiennes » Jeudi 8 mars 2012 à 20h – Conférence – « 5000 ans avant JC, la grande migration » par Anne HAUZEUR

  2. Millan-Brun dit :

    Nous serions heureux de recevoir un exemplaire de ce catalogue, au titre du Service de Presse de l’Anthropologie, pour en faire un court compte-rendu dans un des prochains numéros.

    Merci d’avance de votre attention.

    Cordialement

    Anne-Lise Millan-Brun
    Bibliothèque de l’I.P.H
    1 rue René Panhard
    75013 Paris

  3. Del conte simona dit :

    Bonjour, avez vous des poterie du néolithique de techniques différentes ( modelage, moulage, plaque et colombin, …) avec la légende ? cela est pour faire un travail pour l’école. Merci d’avance .

    • Sylvie Debois dit :

      Bonjour, j’ai transféré votre demande au centre de documentation afin que nous vous envoyions ça, avec les informations nécessaires concernant les crédits photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>